Return to site

Lettre du président 03/07/2017

                                                                                                                                                                             Chers amis,

Tout d’abord un grand merci à ceux qui soutiennent par leur générosité ou leur aide matérielle, AD’RFaso. Vous êtes de plus en plus nombreux à le faire, Particuliers, Entreprises, Communes, Fondations.

Au Burkina la situation économique n’est toujours pas brillante même si cela semble s’améliorer un peu. La demande de ciment, par exemple, est en forte hausse. En revanche dans les campagnes c’est toujours problématique, la saison s’installe tout doucement, au nord les semis n’ont pas commencé faute de pluie, à Pro ils viennent de démarrer. Dans le sud en revanche il pleut déjà depuis un certain temps.

Que s’est il passé pour l’association depuis notre dernière lettre d’information de mars ?

Comme évoqué dans nos précédents bulletins, c’est le collège de Cassou qui a mobilisé la plus grande partie de notre énergie.

Sur le terrain d’abord, les livres, récupérés au collège de Nanteuil le Haudouin, sont arrivés à bon port grâce à Franck Stammose qui s’est chargé de leur acheminement gracieusement, de la France jusqu’à Ouagadougou. Une aubaine pour l’association !

Les parents d’élèves ont ensuite pris le relai pour les transporter de Ouaga à Cassou. Nous remercions beaucoup Franck pour ce service. Ce sont près de 3000 livres, essentiellement, maths, français, anglais de la sixième à la troisième qui ont été envoyés. Depuis son ouverture en 2014 le collège travaillait sans aucun document.

Fin février, début mars c’est aussi un forage qui a été réalisé dans l’enceinte du collège ; celui ci a été fonctionnel fin avril, son débit est de 5 m3 par heure. La vie des étudiants a été, grâce à celui ci, grandement améliorée car, comme évoqué dans notre précèdent bulletin, les jeunes faisaient 2 kms pour aller se ravitailler en eau. C’était donc indispensable tant les conditions climatiques sont éprouvantes à certaines époques de l’année.

Mais les projets pour le collège ne s’arrêtent pas là, comme nous vous en avions parlé dans notre précédente lettre, celui-ci a aussi un besoin urgent de classes pour l’année 2017 – 2018 pour accueillir de nouveaux étudiants. Il lui faut également des sanitaires car il n’y a rien pour le moment. L’association s’est donc employée à trouver des fonds pour ces projets essentiels pour le collège.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que cela va se faire pendant l’été.

Tout d’abord un déjeuner champêtre organisé le 11 juin dernier à la ferme de Lessart a remporté un vif succès puisque 150 personnes sont venues passer un bon après midi. C’est environ 2800 € que l’association a récolté ce jour là.

Je tiens à remercier tous les bénévoles, qui ont œuvré à la réussite de cette journée : musiciens, cuisiniers et cuisinières, serveuses et serveurs, préposés à l’entrée, sans oublier la famille Stammose dans son ensemble qui a mis à notre disposition leur cour de ferme et à qui nous devons en grande partie la réussite de cette journée.

Le projet va pouvoir se réaliser aussi grâce à la Mairie de Le plessis Belleville qui fidèle a son engagement dans les projets solidaires, nous a octroyé une subvention exceptionnelle importante, nous la remercions pour cette aide précieuse.

Enfin nous allons pouvoir lancer le chantier car nous avons appris hier que notre dossier de demande d’aide transmis à la fondation Air France en février a été accepté.

C’est une grande satisfaction pour AD’RFaso.

Ce grand projet au collège de Cassou ne nous a pas fait oublier nos anciennes réalisations ; nous avons toujours un œil dessus pour nous assurer que tout va bien, que ce soient les forages de Lessame et Pétagolie au nord, ou le maraichage de Pissy.

A Pro, en ce qui concerne l’école tout va bien. Un seul souci, le maraichage. D’une part, comme à Pissy il y a quelques années, les animaux, bovins, moutons, chèvres et même porcs ont fait de gros dégâts et nous ont obligé à installer un grillage. Nous en avions parlé dans notre dernier bulletin de 2016, ce problème est donc résolu.

D’autre part les puits que nous avons fait se retrouvent un peu vite à sec et empêchent leur exploitation correcte. Nous réfléchissons à ce problème, d’autant plus que Madi, notre aide sur place, venu à l’improviste fin mars dans le village y a trouvé une situation alimentaire très préoccupante.

Voilà la situation dans nos villages au Burkina.

Je tiens à remercier ici Madi notre fidèle « lieutenant » qui fait un boulot super sur le terrain et sans qui il serait difficile d être efficace.

Je rappelle que vous pouvez devenir les amis d’AD’RFaso sur Facebook, dès qu’il se passe quelque chose à l’association, Corinne vous met au courant sur ce réseau. Vous pouvez aussi visionner les photos de nos réalisations et faire un don sur notre site : www.adrfaso.org.

Je rappelle aussi qu’avec AD’RFaso un euro donné = un euro pour les projets ; tous les frais de l’association sont pris en charge par les membres de l’association.

            Et, vous pouvez déduire 66% de votre don dans votre déclaration de revenus.

Nous avons vraiment besoin de vous, nous comptons sur vous, pour nos réalisations dans ce pays, le cinquième plus pauvre du monde.

Enfin une dernière chose, cochez sur votre agenda la date du 26 mai 2018, AD’RFaso organisera une grande soirée dans le gymnase de Le Plessis Belleville.

Cordialement

Le président A Courtier et les membres de l’association

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly