Return to site

Lettre du Président ....

Lettre 1/2019

Chers amis

Il est temps, en ce mois de mars, de vous donner quelques nouvelles de l’association et du Burkina Faso.

Quelles sont les dernières actualités du Burkina Faso ?

La situation au nord et à l’est du Burkina n’est pas bonne. Du 4 avril 2015 au 5 février 2019 201 attaques terroristes ont frappé faisant 446 civils et 112 forces de sécurité tués.

Qui a entendu parler en France du massacre des Peulh à Yirgou faisant plus de 200 morts le 2 janvier dernier ? On estime aujourd’hui que 900 écoles sont fermées, que plus de 500000 enfants sont privés d’enseignement et que plus de 80000 personnes sont déplacées à cause du terrorisme. Des écoles sont incendiées pendant la nuit, les professeurs reçoivent des menaces afin de les obliger à abandonner l’enseignement scolaire classique au profit du Coran.

Selon le bureau de coordination des affaires humanitaires ( OCHA) dépendant de l’ONU 1,2 million de personnes dans l’est et le nord sont concernées par l’insécurité.

Les professeurs ont fait grève ces derniers temps et nos filleuls en ont encore pâtis puisque, comme l’année dernière à la même époque ils n’ont pas été notés au premier trimestre.

Le pays vient de changer de gouvernement mais est ce que la situation va s’améliorer ? Beaucoup attendent les élections présidentielles de 2020 dans l’espoir d’un changement.

Et maintenant parlons de l’association :

Tout d’abord voici un compte rendu chiffré de l’année 2018.

En 2018 c’est très exactement 28466 € que vous nous avez confié par vos dons dont 2807€ provenant des coureurs de l’Echappée Belle qui se déroule dans le massif de Belledonne prés de Chambéry ; à cela il faut ajouter une subvention de la fondation Air France de 20000 €, les recettes de notre après midi champêtre à Le Plessis Belleville, 1839 €, les subventions de plusieurs municipalités pour 1200 € une aide du Lions club de Crépy en Valois de 500 € et la cotisation des membres actifs 270 €.

C’est donc d’un budget de 52275€ dont nous avons pu disposer pour mener à bien nos actions.

Qu’avons nous fait avec ce budget en 2018 ?

En janvier nous avons équipé le forage du maraichage de Pro d’une pompe immergée.

En mars nous avons fait 2 nouveaux forages, l’un dans un village d’ éleveurs appartenant à la commune de Cassou, Dangué, l’autre à Karabolé près de l’école du village qui n’avait pas d’eau.

De Juillet à octobre nous avons construit et aménager l’école de Karabolé en remplacement d’une paillotte.

Les autres dépenses de l’année ont été pour nos filleuls financés par leurs parrains et marraines respectifs, et nous avons été obligés de payer une taxe pour notre bureau de Ouaga se montant à 500€.

Qu’allons nous faire en 2019 ?

Au Burkina Faso, 2 projets vont nous occuper cette année

Tout d’abord nous avons déposé un dossier à la fondation AIR France en vue de remplacer une paillotte dans un village de 3150 habitants appelé Niansou faisant partie de la commune de Cassou. Le nouvel équipement comporterait 3 classes pour héberger les CP1, CP2, CE1, soit 170 à 180 élèves.

Le deuxième projet concerne la commune de Cassou qui nous a fait part de son souhait de construire un centre de formation professionnelle.

Ce projet sur lequel nous travaillons déjà depuis plus d’un an, a été élaboré avec la participation de la commune, du ministère de la jeunesse et d’autres organismes. Il s’adressera à des jeunes de 17 à 25 ans et son objectif est d’offrir un avenir professionnel à ces jeunes dans une région où malheureusement le contexte économique est très pauvre et où les enfants abandonnent le système scolaire très tôt.

Il s’agit d’un projet très excitant mais qui va nécessiter plusieurs années pour sa mise en place. Nous espérons ouvrir 2 sections en 2020 :

  •  Maraîchage
  •  Couture tissage

Deux autres suivront en 2021 si tout va bien, élevage avicole et atelier soudure construction métallique.

(Si vous souhaitez consulter le projet complet, il sera mis en ligne très prochainement sur notre site).

EN France, nous ferons, sans doute en octobre, une soirée musicale, dans notre prochain bulletin nous vous informerons du lieu et de la date.

Je rappelle encore une fois qu’à AD’RFaso :

Un euro donné est un euro pour les projets.

Tous les frais de fonctionnement de l'association sont pris en charge par leurs membres (frais d'enveloppes, timbres, frais d'hébergement de notre site, frais de voyage).

D’autre part :

Vous pourrez déduire fiscalement 66% de votre don

Depuis 10 ans que l’association AD’RFaso existe, elle vous a montré son sérieux, la pleine transparence de ce qu’elle fait avec vos dons. Elle vous tient au courant de ses succès mais aussi parfois de ses échecs, alors nous comptons sur vous pour être nos relais : Faites nous connaître.

Cette année c’est vraiment important, il nous faut trouver absolument des entreprises, des mairies ou autres organismes pour nous aider à financer le centre de formation.

Vous pouvez maintenant nous suivre régulièrement sur Facebook en devenant ami d’D’AD’RFaso. Dès qu’il se passe quelque chose à AD’RFaso, Corinne, notre vice présidente, préposée à internet, vous en informe sur ce réseau et sur notre site : http://www.adrfaso.org/

Je tiens à remercier ici tous les membres de l’association pour leur implication dans la bonne marche de l’association. Je veux remercier aussi tous les bénévoles, cuisiniers, musiciens, et autres qui nous aident lors de notre journée festive en France afin que celle ci soit toujours une grande réussite.

Je remercie aussi, vous, les donateurs privés, les institutionnels, Mairies, Rotary, Lions Club, Echappée belle mais aussi la Fondation d’entreprise Air France sans qui rien ne serait possible.

Cordialement.

Le président, A Courtier

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly