Return to site

Lettre du président

le 8 octobre 2019

Chers amis

Depuis nos dernières informations, début juillet, beaucoup de choses se sont passées au Burkina Faso et dans notre association.

Au Burkina Faso tout d’abord

La situation sécuritaire ne s’arrange pas. Pour le moment la zone de la province de Ziro où AD’RFaso travaille n’est pas touchée mais il n’est plus question d’aller au nord où nous avions fait 2 forages les première sannées d’existence d’AD’RFaso.

Aujourd’hui c’est près du tiers du pays qui échappe au contrôle des autorités.

La situation agricole n’est pas bonne non plus. Dans les régions touchées par l’insécurité beaucoup de villageois ont fuit leur village et n’ont donc rien ensemencé.

D’autre part la saison des pluies, déjà arrivée très tardivement (premières pluies conséquentes le 5 juillet) a été disparate ; certaines zones ont été complètement noyées par des pluies diluviennes et les récoltes dans ces zones ont beaucoup souffert de l’excès d’eau. D’autres ont reçu si peu d’eau que les semis n’ont pas levé.

Dans l’association

NIANSOU : La construction de l’école de Niansou dont je vous avais parlé dès mars est pratiquement terminée, seul reste à faire le crépi. L’école devrait être fonctionnelle d’ici 5 à 6 jours. C’est le quatrième groupe scolaire ( après PRO, Cassou, et Karabolé ) construit par AD’RFaso depuis sa création. Remercions ici la fondation d’entreprise Air France, qui nous aide financièrement ainsi que de nombreux autres donateurs.

Malgré de grandes difficultés dues aux intempéries exceptionnelles pour acheminer le matériel et les matériaux ,l’entrepreneur a construit cette école comportant 3 classes en un temps record. Madi, Président de notre partenaire l’AVDR a lui aussi, eu beaucoup de mésaventures dans ses déplacements pour la surveillance du chantier, sortie de piste, embourbage, pannes aussi car la voiture a beaucoup souffert.

CENTRE DE FORMATION : En novembre, lors de mon séjour nous allons mettre la dernière main sur le terrain au projet du centre de formation professionnelle que nous réclament les autorités. Le Burkina étant en proie de plus en plus au terrorisme la paix se gagnera en grande partie grâce à l’éducation et au développement, c’est pourquoi la construction de ce centre est si importante. N’oublions pas que l’âge médian dans ce pays est de 17 ans (42 en France) et beaucoup de jeunes sont désœuvrés et sont la proie facile du terrorisme.

PARRAINAGE : Comme nous l’avions laissé entendre en juillet, cette année nous continuons à parrainer 6 jeunes. Nous en avions 10 l’année dernière. Au fur et à mesure que ceux-ci vont arriver à la fin de leur cursus scolaire nous allons abandonner cette activité source d’une très grosse dépense d’énergie de la part de Madi pour peu de résultats, c’est bien dommage. Cette décision est en contradiction avec les propos du paragraphe ci-dessus mais malheureusement nous ne pouvons pas tout faire.

Avant de terminer, je rappelle encore une fois qu’à AD’RFaso :

Un euro donné est un euro pour les projets.

Tous les frais de fonctionnement de l'association sont pris en charge par leurs membres (frais d'enveloppes, timbres, frais d'hébergement de notre site, frais de voyage).

D’autre part :

Vous pourrez déduire fiscalement 66% de votre don

Depuis 10 ans que l’association AD’RFaso existe, elle vous a montré son sérieux, la pleine transparence de ce qu’elle fait avec vos dons. Elle vous tient au courant de ses succès mais aussi parfois de ses échecs, alors nous comptons sur vous pour être nos relais : Faites nous connaître.

Vous pouvez nous suivre régulièrement sur Facebook en devenant ami d’AD’RFaso. Dès qu’il se passe quelque chose à AD’RFaso, Corinne, notre vice-présidente, préposée à internet, vous en informe sur ce réseau et sur notre site : http://www.adrfaso.org/

Je tiens à remercier ici tous les membres de l’association pour leur implication dans la bonne marche de l’association. Je veux remercier aussi tous les bénévoles, cuisiniers, musiciens et autres qui nous aident lors de nos journées festives en France afin que celle-ci soit toujours une réussite.

Je vous remercie, donateurs privés, institutionnels, Mairies, Rotary, Lions Club, Échappée belle mais aussi la Fondation d’entreprise Air France sans qui rien ne serait possible.

Cordialement.

Le président, A Courtier

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly