Return to site

Lettre du président le 08-10-2018

Chers amis,...

Chers amis,

Depuis nos dernières informations, début juillet, beaucoup de choses se sont passées au Burkina Faso et dans notre association.

            Au Burkina Faso tout d’abord

La situation ne s’arrange pas. Les attentats et les attaques de gendarmeries et autres se multiplient au nord et à l’est du pays. On n’en parle pas dans les grands médias en France mais en ce moment même une opération d’envergure des forces burkinabés est menée dans les forets de l’est du pays conjointement avec la France pour essayer d’éradiquer le problème. (Officiellement la France n’est pas présente)

 

Dans le nord du pays, dans la soirée du 3 octobre un drone puis deux mirages 2000 sont intervenus et ont bombardé une colonne d’environ 40 djihadistes venus du Mali et qui venaient d’attaquer le poste de gendarmerie d’Inata .

 

Des vidéos circulent où les djihadistes promettent l’enfer au BurkinaFaso.

La population est extrêmement inquiète, la petite économie fonctionne au ralenti, les gens n’ont pas d’argent et il est facile pour les djihadistes d’enrôler des jeunes desoeuvrés .Tout le monde commence à se méfier de tout le monde.

 

En ce qui concerne les cultures, la saison a démarré très tard mais les récoltes se présentent bien sauf dans le nord où beaucoup de paysans n’ont pas semé à cause du terrorisme.

Dans l’association

L’association est en pleine construction de l’école de Karabolé. Cette année nous sommes un peu en retard par rapport aux années précédentes car nous n’avions aucune trésorerie d’ avance. Il a fallu attendre la première subvention de la fondation Air France pour commencer véritablement les travaux.

À ce jour, le gros œuvre est pratiquement terminé.

Pour le matériel, tables et bancs pour les élèves, nous avons réussi à négocier un paiement après fabrication. Espérons que les dons seront au rendez vous en cette fin d’année.

Nous pensons pouvoir livrer l’école fin octobre.

Cette année encore nous allons parrainer 9 élèves plus notre petit malvoyant. Nous avons eu quelques déboires l’année dernière avec deux filleuls : l’un d’eux a abandonné en cours d’année sans en avertir qui que ce soit, l’autre a malheureusement eu un accident (les 2 bras cassés) qui, en France aurait été sans gravité compte tenu de notre médecine mais qui là bas a eu des complications très mal maitrisées et qui en ce moment même mettent sa vie en danger. Nous sommes désolés pour les parrains et marraines qui les suivaient depuis plusieurs années et espérons que cette petite va s’en sortir mais rien n’est moins sûr.

En ce qui concerne nos réalisations antérieures et nos futurs projets nous vous ferons un compte rendu précis après notre visite de novembre.

Apres ces quelques nouvelles il est temps de vous rappeler que :

Pour nous la règle c’est : un euro donné par vous doit être un euro investi dans les projets pour le soutien aux populations

Voilà où nous en sommes au Burkina Faso ; nous tenons à rendre hommage à notre fidèle Madi qui se démène tant et plus sur le terrain et sans qui rien ne serait possible.

Je rappelle que vous pouvez devenir les amis d’AD’RFaso sur Facebook et dès qu’il se passe quelque chose dans l’association, Corinne vous met au courant sur ce réseau.

Vous pouvez aussi visionner les photos de nos réalisations sur notre site: www.adrfaso.org.

N’oubliez pas que : vous pouvez déduire 66% de votre don dans votre déclaration de revenus.

La mise en place de l’impôt à la source n’aura aucune incidence sur la déduction des dons, les dons 2018 seront déductibles en 2019, vous pourrez donc déduire deux années de dons en 2019.

Nous avons vraiment besoin de vous, nous comptons sur vous, pour nos réalisations dans ce pays, le cinquième plus pauvre du monde, les populations rurales étant en grande précarité ; ce sont ces populations qui sont les premières cibles des djihadistes.

Il est extrêmement important de développer ces populations rurales et de leur permettre de vivre correctement ; c’est une manière très efficace de lutter contre leur enrôlement par les extrémistes.

C’est pourquoi, AD’RFaso, malgré l’instabilité grandissante compte bien continuer à œuvrer dans la région de Cassou et aura donc toujours besoin de vous, donateurs particuliers et institutionnels.

Merci à tous

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly